Conclusion

 

Ainsi l'amour, ce sentiment dévorant qui nous fait passer de l'extase au désespoir, de l'euphorie à l'agonie, ne serait qu'affaire de chimie ? La machinerie est tellement complexe qu'elle laisse une grande part à l'inconnu et à une certaine magie. Cependant la science explique que nous tombons amoureux grâce aux phéromones et casse le mythe du coup de foudre en nous disant qu’il ne serait que temporaire et ne serait qu’une idéalisation par notre cerveau émotionnel, et non le cœur qui nous assurerai que nous venons de trouver notre âme sœur. Que les plus romantiques ne soit pas triste, l’amour passion n’est peut-être pas toujours aussi fort mais les hormones que nous possédons contribuent à cette attachement à l’autre, à cette addiction. Que les couples ne pensent pas que tout est perdu, il existe des artifices, des substances aphrodisiaques qui pourraient relancer votre vie amoureuse et sexuelle! Que les amateurs d’adrénalines et de bien-être profond ne plonge pas dans le danger ou l’illégal, l’amour est le plus sein des procureurs d’adrénaline et de plénitude. L’amour n’est pas qu’une histoire de cœur, c’est surtout une affaire d’échange, et d’émotions, qui actionnent notre cerveau. La biochimie moderne fait miroiter des solutions nouvelles à des problèmes vieux comme le monde. A quand une pilule pour guérir efficacement et définitivement le chagrin d'amour ? Ou mieux encore, une pilule pour rester amoureux ?


 



Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges, je t'aime trop fort ça te dérange. Et mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort. Mon ange, mon ange. ♫

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site